Est-ce que les travaux de rénovation de toiture sont pris en charge par les subventions de l’ANAH ?

Vous aimeriez vous lancer dans la rénovation de votre toiture et pourtant vous n’avez pas le budget nécessaire. Sachez que rénover le toit de votre maison requiert un budget assez conséquent pour les remplacements des tuiles, la vérification de l’étanchéité du toit et d’autres interventions qui sont encore onéreuses. Pour réaliser votre projet et surtout pour réduire le coût des travaux, les subventions de l’ANAH sont mises en place. Cet article vous permettra de savoir si vos travaux de rénovation de toiture seront pris en charge par cet organisme.

Tout ce que vous devez savoir sur l’organisme ANAH

L’ANAH ou l’ Agence Nationale de l’Habitat est un organisme sous tutelle de l’État, ayant pour objectif de motiver les propriétaires à réaliser des travaux de rénovation et d’amélioration par le biais des subventions. Ces dernières sont très utiles pour réduire le coût des travaux et aussi pour limiter les diverses dépenses liées à vos travaux de toiture.

Généralement, les subventions de l’ANAH sont éligibles pour différents profils comme les propriétaires d’un logement ancien, les bailleurs à revenu moyen et d’autres bénéficiaires . Seulement, certaines conditions doivent être respectées afin d’en bénéficier.

Les critères à considérer pour bénéficier des subventions de l’ANAH

Qu’il s’agisse d’un projet de rénovation de toiture ou autre, il est impératif de répondre à certaines conditions si vous souhaitez obtenir des aides financières provenant de l’ANAH. Afin de recevoir des subventions venant de cet organisme pour vos travaux de rénovation de toiture, voici quelques modalités à prendre en compte :

  • Pensez à déposer votre dossier sur la construction achevée depuis plus de 15 ans environ.
  • Tâchez de bien respecter les conditions imposées par l’organisme comme les plafonds des aides mis en place ou le montant minimal que l’ANAH exige pour votre projet de rénovation de toiture. Normalement, ce montant est d’environ 1500 € .
  • Si vous aimeriez bénéficier des subventions de l’ANAH, il est conseillé de ne pas souscrire aux autres aides financières comme PTZ ou encore prêt à taux zéro surtout durant les 5 dernières années.
  • Il est aussi conseillé de démarrer les travaux de rénovation de toiture dans les plus brefs délais après avoir effectué la demande d’aide.

À noter : avant de faire une demande d’aide, nous vous conseillons de ne pas signer de devis. Il est donc nécessaire d’être attentif jusqu’à obtention du retour de l’ANAH.

Les différentes aides financières liées aux travaux de rénovation de toiture fournies par l’ANAH

Pour réduire le coût des travaux de rénovation de votre toiture , l’ANAH vous propose deux aides financières. À savoir, l’aide « Habiter Mieux Sérénité » et « Habiter Mieux Agilité ». La première est conçue essentiellement pour les propriétaires ayant l’intention de réparer et rénover leur toiture. Elle est aussi éligible à ceux qui veulent améliorer l’isolation de leur toit pour 30 % d’économies énergétiques.

Bon à savoir : à part les travaux de rénovation de toiture, l’aide Habiter Mieux Sérénité est aussi éligible à ceux qui prévoient de remplacer leur système de chauffage. Cette aide est aussi proposée aux propriétés ayant l’intention de se lancer dans les travaux d’isolation des murs ou des combles.

Quant à l’aide « Habiter Mieux Agilité », celle-ci est proposée par l’ANAH pour des travaux d’isolation des combles. Bénéficier de cette aide vous permet d’avoir un montant maximal de 10 000 € environ. Cependant, le montant varie, en général, selon vos propres revenus. Si vous avez par exemple des revenus assez modestes, vous pouvez bénéficier des aides financières jusqu’à 35 % de la somme de vos travaux de rénovation de toiture. Ainsi, vous pouvez alors obtenir un montant maximal de 7000 € pour votre projet de rénovation. La somme de 10 000 € qui est le montant maximal fourni par l’ANAH est essentiellement dédiée aux familles à revenu très modeste. Dans cette situation, il est donc possible d’avoir une aide jusqu’à 50 % de la valeur des réfections.