Rendre son logement accessible : peut-on bénéficier d’une aide financière ?

A cause d’un accident ou suite à une maladie, une personne peut avoir des difficultés à se déplacer. Cette situation va affecter non seulement son mental, mais aussi son quotidien. En effet, elle ne sera plus en mesure de se mouvoir en toute liberté et doit être assistée dans tous ses déplacements. Mal accompagnées, les personnes à mobilité réduite peuvent sombrer dans la dépression. Par contre, si elles ont le soutien et l’encouragement de leur famille, elles peuvent facilement remonter la pente et aller de l’avant. Toutefois, pour améliorer leur condition de vie, il est indispensable d’aménager la maison pour leur être accessible. Quels travaux effectuer ? Et surtout est-il possible de bénéficier d’une aide financière ?

Adaptabilité du logement : que dit la loi ?

Vivre avec une personne à mobilité réduite n’est pas facile. C’est pourquoi certaines personnes choisissent de la confier à un établissement spécialisé, afin qu’elle puisse vivre mieux. Pourtant, quelques travaux d’aménagements suffisent pour lui faciliter la vie tout en restant avec sa famille. D’ailleurs, d’après l’arrêté du 1er août 2006, tout établissement ouvert au public doit permettre l’accessibilité des personnes à mobilité réduite ou handicapées. Tout comme les bâtiments neufs à usage résidentiel. Ceux-ci doivent leur permettre de circuler en toute autonomie et les équipements facilement accessible. Si le logement comporte plus d’un étage, l’installation d’un ascenseur est également obligatoire. Par ailleurs, s’il s’agit d’une maison en location et que le locataire a besoin de l’adapter, l’accord du bailleur est obligatoire. Le locataire doit faire une demande écrite et la lui faire parvenir par voie recommandée. Toutefois, le propriétaire peut refuser. Il est également en droit de vous laisser payer les travaux tout en exigeant une remise en état du logement à votre sortie.

 

Quels sont les aménagements indispensables ?

Actuellement, souffrir d’un handicap ou perdre l’usage de ses jambes, n’empêchent pas d’avoir une vie quotidienne. En effet, les personnes à mobilité réduites peuvent désormais vivre et se déplacer en toute autonomie. Il existe différents types d’accessoires médicaux comme les chaises roulantes, les déambulateurs ou les béquilles. Ceux-ci leur permettent de se déplacer et de circuler aussi bien dans la maison que dans les rues. Elles peuvent aller faire leurs courses comme tout le monde, voyager à l’autre bout du monde et même faire des activités physiques. Néanmoins, pour que ce soit plus pratique et pour leur sécurité, leur logement doit être adapté à leurs conditions physiques. Cela commence par la chambre à coucher où elles vont passer une partie de la journée. Les meubles installés doivent effectivement permettre le manœuvre d’un fauteuil roulant. Tout comme la manipulation des portes et des fenêtres. Celles-ci doivent être disposées à une hauteur facilement accessible, mais aussi facile à manœuvrer. Privilégiez aussi les revêtements antidérapants pour éviter les accidents. Les équipements à installer dans la salle de bains et la cuisine doivent également être placés à une hauteur accessible en fauteuil roulant. Il est également possible de les munir de leviers et d’accoudoirs programmables à distance. Si votre budget vous le permet, l’idéal sera de remplacer intégralement les meubles et les équipements de votre logement. Toutefois, il n’est pas non plus interdit de faire réaliser quelques travaux d’adaptation. Est-il possible de bénéficier d’une aide financière ?

 

Logement accessible : quelles sont les aides financières existantes ?

Tout le monde sait qu’effectuer des travaux de rénovation quels qu’ils soient nécessitent du budget. Heureusement, il existe des aides financières qui peuvent vous aider à alléger les dépenses. Dans le cas de l’aménagement d’un logement, les possibilités sont nombreuses :

l’ANAH ;

-la CAF ;

l’Éco prêt à taux zéro.

Vous pouvez également vous renseigner auprès des Associations d’aides pour PMR, pour avoir plus d’informations à ce sujet.