Installation voltaïques et aérovoltaïques : laquelle est la plus intéressante ?

Le choix d’une source d’énergie ne va pas de soi. Cela mérite une réflexion particulière. Ici, on vous propose de choisir entre la fameuse installation voltaïque et le système aérovoltaïque. Vous pouvez tirer votre propre conclusion en lisant cet article.

Rappel sur l’installation électrique

L’installation voltaïque est composée d’un compteur, un tableau, un disjoncteur (général, divisionnaire ou différentiel), un interrupteur différentiel, de fusibles, un délesteur et un contacteur. En France, tous travaux d’électricité nécessitent des règlements strictes, définis par la norme NF C 15 – 100. L’intervention d’un électricien est alors indispensable pour éviter les dégâts.

Points forts de l’énergie électrique

L’électricité est une énergie facile à transporter. En effet, son acheminement jusqu’au lieu de consommation depuis la centrale de production se fait par un réseau de lignes à haute tension. Le coût de ce transport est également moindre.

Par ailleurs, c’est la source d’énergie la plus accessible sur le marché. Les investissements liés à son utilisation sont relativement abordables et amortis dans les plus brefs délais. L’électricité peut également s’adapter à toute sorte de situation. Vous pouvez, par exemple, ajouter des thermostats à votre climatiseur pour pouvoir réguler sa température et programmer son démarrage et son arrêt en fonction de vos habitudes quotidiennes. Non seulement, cela vous permet d’économiser de l’énergie, mais optimise également son fonctionnement.

Inconvénients de l’énergie électrique

L’électricité est une énergie secondaire. En d’autres termes, elle puise de l’énergie à travers les sources primaires de la nature avant de se transformer en énergie électrique. Pour avoir de l’électricité dans une centrale nucléaire, par exemple, il faut que l’uranium subisse une fission. De plus, cette source d’énergie rencontre souvent un problème de stockage. En effet, quand la consommation atteint son pic, de grandes quantités d’électricité sont difficiles à stocker. Entre autres, la production électrique en continue engendre des surtensions et des pénuries sur tout le territoire.

Tarif de l’installation électrique

Hormis la main-d’œuvre d’un électricien, il vous faut environ 1 300 € pour l’achat des composants. Si vous envisagez une rénovation électrique, les prix varient en fonction de la surface du logement : 60 €/m² pour 100 m², 75 €/m² pour 60 m² et 100 €/m² pour un deux-pièces de 30 m².

Principe de l’aérovoltaïque

Il s’agit de la combinaison des panneaux solaires photovoltaïques et des panneaux solaires thermiques pour chauffer un logement. Ce phénomène est dû à la récupération de l’air chauffé par la face intérieure. C’est aux panneaux extérieurs exposés au soleil de produire l’électricité. Ces panneaux aérovoltaïques s’installent en guise de couverture d’une toiture et s’intègrent facilement sur une charpente ajourée. Ils disposent également de leur propre système de ventilation. Dans certains cas, ces panneaux peuvent s’associer au chauffage d’un fluide caloporteur pour contribuer à la production d’eau chaude sanitaire.

Avantages de l’installation aérovoltaïque

L’aérovoltaïque permet d’économiser 50 % de chauffage contribuant à la réduction de la facture énergétique. Il offre également une sensation de rafraîchissement pendant la nuit, surtout en été.

En termes d’aide financière, ce type d’installation bénéficie de Ma Prime Rénov’ grâce à son système hybride photovoltaïque et thermique. Il faut suivre quelques démarches pour obtenir ce prime. Le montant obtenu varie de 1 000 à 2 500 €. L’aérovoltaïque est aussi éligible à la TVA à taux réduit et à l’emprunt à taux zéro.

Limite du système aérovoltaïque

Comme l’installation aérovoltaïque implique l’utilisation de panneaux solaires photovoltaïques, sachez que ces derniers ne sont pas correctement ventilés. En effet, le soleil favorise leur échauffement. Par conséquent, le rendement aux cellules peut se dégrader et l’augmentation de la température de la toiture peut abréger la durée de vie des isolants. Entre autres, ce dispositif est difficile à installer sur un toit en béton.

Prix de l’aérovoltaïque

Pour avoir une puissance électrique de 3 kWc et une production thermique de 5 400 kW, il faut prévoir au moins 15 000 €. Avec ce montant, vous pouvez acquérir une douzaine de panneaux aérovoltaïques en intégration de toiture.