Tout ce que vous devez savoir sur Ma Prime Rénov‘ 2022

Ma Prime Rénov’ ou également « MaPrimeRénov’ », est une aide financière à la rénovation qui a été créée en 2020 pour les ménages. En effet, comme son nom l’indique, c’est une aide visant à financer les travaux de rénovation énergétique d’une maison ou d’un immeuble. Si en 2021 le bénéfice de Ma Prime Rénov’ a été étendu à tous les ménages, sans conditions de ressources, ainsi qu’aux copropriétés, cette année encore, elle sera accessible pour tout le monde avec les mêmes montants qu’en 2021, mais avec une certaine condition supplémentaire. Pour vous aider à vous situer par rapport aux nouveaux critères d’éligibilités, car il se pourrait que vous ne soyez plus éligible à la prime cette année, retrouvez avec nous dans les lignes ci-dessous, tout ce qu’il faut savoir sur Ma Prime Rénov’ 2022. Tenez-vous prêt, c’est parti !

Qui peut bénéficier de Ma Prime Rénov’ en 2022 ?

Si en 2021 le gouvernement a sollicité les Français à baisser leurs factures d’énergie en faisant des travaux de rénovation, Ma Prime Rénov’ s’adressait à l’ensemble des propriétaires occupants ou bailleurs qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique réalisés dans un logement occupé à titre de résidence principale. En 2022, notamment à compter du mois de janvier 2022, l’aide est réservée aux logements achevés depuis plus de 15 ans (contre 02 ans auparavant). À part cela, en termes de conditions d’éligibilité, la durée minimale d’occupation du logement à titre de résidence principale passe également de 06 à 08 mois par an. Ce qui fait que le propriétaire doit donc s’engager à occuper le logement à titre de résidence principale dans un délai d’un an, à compter de la demande de solde de la prime pour percevoir l’aide.

Quels travaux peuvent être financer avec Ma Prime Rénov’ en 2022 ?

D’une manière générale, les travaux concernés par le financement avec Ma Prime Rénov’ 2022 sont les travaux de rénovation énergétique liés aux isolations ( murs, planchers, combles, fenêtres), au chauffage, à la ventilation et à l’audit énergétique d’une maison individuelle ou d’un appartement en habitat collectif. Les ménages doivent effectuer des travaux qui permettront de sortir leur logement du statut de passoire thermique, et pour les encourager, les ménages qui réussissent ce défi pourront bénéficier d’un bonus de sortie de passoire énergétique d’une valeur de 1500 euros au maximum. Toutefois, il est important de savoir que pour pouvoir bénéficier de cette aide financière dispensée par Ma Prime Rénov’, les travaux doivent être effectués par une entreprise Reconnue Garante de l’Environnement ou entreprise RGE.

Quels sont les plafonds des ressources pour bénéficier de Ma Prime Rénov’ en 2022 ?

Bien que tous les propriétaires et les copropriétaires ont droit à Ma Prime Rénov’, le montant de la prime dépendra toujours de la nature des chantiers engagés, de la localisation du logement et du niveau de revenus. D’une manière générale, les plafonds de ressources varient d’environ 15 300 à 90 500 euros.

Quel est le montant des aides Ma Prime Rénov’ en 2022 ?

Comme mentionné sommairement ci-dessus, pour cette année 2022, le montant des aides de Ma Prime Rénov’ reste le même que celui en 2021. Toutefois, pour l’installation d’un insert à bois ou d’un foyer fermé, le montant augmente de 2500 euros (contre 2000 euros auparavant) pour les ménages aux revenus très modestes, de 1500 euros (contre 1000 euros en 2021) pour les ménages aux revenus modestes, et de 800 euros (contre 600 euros en 2021) pour les ménages aux revenus intermédiaires. Les ménages aux revenus supérieurs n’ont pas droit à une prime pour ce type de travaux.

À présent, vous savez tout sur les nouvelles exigences de Ma Prime Rénov’ 2022 et vous êtes en mesure de connaître vos chances d’éligibilité. Nous espérons que ce petit partage vous a plu et nous vous donnons rendez-vous à très vite pour de nouveaux sujets !