Quelles aides pour la rénovation énergétique en 2022 ?

Afin que vous puissiez réaliser des économies en chauffage, il est nécessaire d’installer un système peu énergivore. Vous pouvez aussi réduire votre facture énergétique en améliorant votre isolation thermique. Cependant, vous devez prévoir un budget assez conséquent si vous avez l’intention de rénover votre système d’énergie. Pour alléger les dépenses liées à la rénovation, découvrez dans cet article toutes les différentes aides dont vous pouvez bénéficier.

Les travaux éligibles aux primes

Avant de vous citer les différentes aides à la rénovation énergétique, il est nécessaire de vous rappeler les travaux éligilbles aux primes. Afin d’en bénéficier, les travaux doivent concerner essentiellement l’isolation des combles, des murs, des planchers bas, des fenêtres ainsi que des menuiseries. À part les travaux d’isolation, pensez aussi à remplacer votre chauffage par un système consommant peu d’énergie tel qu’une poêle à bois ou encore une chaudière à granulés de bois, un chauffe-eau solaire individuel, etc.

Les différentes aides à la rénovation énergétique

Si vous souhaitez améliorer l’isolation de votre maison ou si vous avez l’intention de remplacer votre chauffage, rassurez-vous, vous avez la possibilité de bénéficier certaines primes. En voici quelques exemples :

  • La prime Énergie Monexpert

Il s’agit d’une aide fournie par les CEE ou Certificats d’Économies d’Énergie. La prime Énergie Monexpert est conçue pour les particuliers ainsi que les entreprises. L’État incitent les fournisseurs d’énergie ainsi que les vendeurs de carburant à les financier. Cette prime est essentiellement accessible aux logements construits depuis plus de deux ans que ce soit une résidence principale ou une résidence secondaire.

  • La prime « MaPrimeRénov »

Il s’agit en réalité d’une nouvelle prime lancée en 2020, qui est versée par l’ ANAH ou Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat. Elle est accessible à tous et son montant dépend généralement de votre revenu fiscal de référence. Si vous souhaitez bénéficier de la prime « MaPrimeRénov » pour l’isolation de votre toiture, sachez que le montant n’est pas du tout le même que pour l’installation de votre chaudière à bois. Grâce à cette nouvelle prime, vous avez la possibilité d’avoir 20 000 euros environ sur cinq ans (pas plus) ! De plus, il est tout à fait possible d’en demander plusieurs pour un chantier spécifique.

  • La prime « MaPrimeRénov Sérénité »

Il s’agit également d’une nouvelle prime versée par l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat pour financier vos travaux de rénovation tels que l’isolation de toiture, la pose d’un système de chauffage, … . Grâce à « MaPrimeRénov Sénérité », vous pouvez demander une aide jusqu’à 30 000 €. Elle est accessible seulement aux travaux de rénovation globale, notamment pour l’amélioration de la performance énergique de plus de 35 %. Elle est aussi conçue pour les Français habitant dans des logements de plus de 15 ans.

  • La TVA à taux réduit

Si vous voulez avoir immédiatement une aide pour vos travaux de rénovation énergétique, la TVA à taux réduit est ce qu’il vous faut ! Vous pouvez en bénéficier à tout moment. Afin de profiter d’un taux de TVA à 5,5 % sur l’installation de votre équipement ainsi que sur le matériel, il est nécessaire de faire appel à un professionnel (pas forcément RGE) pour la réalisation de vos travaux énergétiques.

  • La chèque énergie

Si vous êtes issu d’un foyer modeste, vous aurez la possibilité de bénéficier de la « chèque énergie ». En général, il s’agit d’une aide permettant de financier vos factures énergétiques. Elle peut aussi financier les dépenses liées à la rénovation énergétique des foyers nécessiteux. Bénéficier de cette aide ne nécessite aucune démarche à effectuer, il vous suffit tout bonnement de déclarer vos revenus. Le montant de la chèque énergie oscille entre 48 et 277 euros.